AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gabriyel Andreas Demetre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Gabriyel Andreas Demetre   Sam 28 Fév - 16:39

    © Inconus

    _« Gabriyel Andreas Demetre »_



    © Nahalia

    » Â G E - D U - P E R S O N N A G E -: 21 ans et toutes ses dents
    » J E- S U I S - D ' O R I G I N E- : Un beau petit grec du moins c'est ce qu'il pense ayant été adopté.
    » J E - T R A V A I L L E -: Photographe et musicien
    » M O N -S T A T U T-: Célibataire
    » J E -S U I S- N É - L E -: Le 16 avril 1988
    » S O U S- L E- C H A R M E -D E-: Poseidon


    once upon a time...
    » T O N -H I S T O I R E-: Nous naissons tous mais pourtant à peine avons nous poussez notre premier cris que chaque début de vie est complètement différent. Il y en a qui naisse dans des familles riches d’autres dans des familles plus pauvres et chaque histoire lié à notre naissance est différente. Pourtant un bébé à besoin des même choses, de l’amour, qu’on s’occupe de lui, qu’on le nourrisse et qu’on le change si l’on donne déjà ses quatre choses à ce bébé et bien il ira assez bien. L’argent n’est pas vraiment l’élément le plus important pour un petit bout de choux. Pour Gabriyel, on ne pu pas dire que les premiers jours de sa vie fut les plus beaux de son existence car personne ne sait ce qui sait passer. Mais pour une première mondiale vous allez enfin découvrir le début de vie du si beau jeune homme. Les parents biologique du petit garçon n’étaient pas ce que l’on pouvaient appeler des enfants de cœur, son père était un goujat de 22 ans qui sortaient avec plusieurs filles en même temps et surtout se moquait comme de l’an 40 des sentiments que pouvaient avoir une jeune demoiselle. La mère du petit garçon était assez différente, c’était une étudiante de 17 ans qui passait son temps à faire la fête, boire, fumer et se droguer et qui voyait la vie comme une longue suite de plaisir. Ces deux-là se sont rencontrer dans une fête et ils n’ont passé qu’une nuit ensemble malheureusement ne s’étant pas protégés, ils n’avaient pas pris consciences des risques qu’ils pouvaient encourir. Deux semaines plus tard, elle comprit qu’elle était enceinte au départ, elle voulait avorter mais enlever la vie à un enfant qui n’avait rien fait était au-dessus de ses forces. Elle décida donc de le garder. Un peu plus de 8 mois plus tard et bien elle eut le bébé mais ne le garda que quelques secondes. Elle savait bien qu’elle ne ferait pas une bonne mère et le fit adopter sous x. Le jeune bébé n’avait toujours pas de prénom puisque sa mère avait décider de ne pas s’attacher et donc par conséquent d’oublier qu’elle avait eut un enfant.

    Les premiers jours de sa vie ne fut pas des plus heureux, il resta à l’hôpital avant d’arriver dans un orphelinat ou il aurait pu passer une grande partie de sa vie comme des enfants qui n’ont malheureusement pas la chance de trouver une famille. Heureusement ce ne fut pas le cas du petit garçon. Un couple de 25 ans avait envie d’un enfant, Aélynias ne pouvait pas avoir d’enfant mais elle en désirait un comme la prunelle de ses yeux quant à son époux Kostas et bien il aurait bien aimer avoir un enfant surtout quand il voyait à quel point cela faisait plaisir à sa femme. Il y avait plus de cinquante bébés dans l’orphelinat et cela était des plus dures de choisir parmi tous ses bébés. Il fallait choisir qui aurait droit d’avoir une famille quelque chose d’impossible. C’est alors qu’il se passa quelque chose, Aélynias avait approcher sa tête d’un bébé qui attrapa un pendentif. Son pendentif, qu’elle avait reçu de sa mère et à cet instant elle comprit que ce bébé était celui qu’il lui fallait. Une semaine plus tard le petit garçon arriva chez eux avec son prénom qu’ils avaient choisit Gabriyel. Cela lui allait comme un gant et puis c’était leur enfant et ils s’en occuperaient comme si c’était la prunelle de leur yeux même si ce n’était pas leur enfant biologique. La famille Demetre n’était peut-être pas des plus riches mais ils vivaient dans une maison qui avaient tout ce qu’il y avait de confortable. Kostas, travaillait en temps que garagiste dans son propre garage et Aélynias était femme au foyer, elle s’occupait de son petit bébé qu’elle adorait plus que tout. En tant qu’enfant, le petit garçon était tout ce qu’il y a de plus adorable ce qui changeaient de tous ses bébés pleurnicheur. Il était extrêmement calme car un moment ses parents crurent qu’il avait une maladie car ils ne savaient rien de la mère de ce petit garçon. Il y avait une chose pourtant que le petit garçon adorait même quand il était petit c’est entendre un petit air de musique et cela l’aidait même à dormir et puis il adorait quand on s’occupait de lui. Il aimait qu’on le prenne dans ses bras et ne dormait pas s’il n’avait pas quelque chose de sa mère. Et oui, s’il n’avait pas le peignoir avec l’odeur de sa maman et bien il ne dormait pas.

    En grandissant, le petit bébé qu’il avait été se transforma en un adorable petit garçon qui adorait aller vers les autres. C’est simple un inconnu arrivait dans la maison, il lui donnait immédiatement un petit bisou sur la joue de la personne accompagné d’un grand sourire. La meilleure chose, ce fut sans doute quand il entra à l’école. Se retrouver avec des jeunes de son âge c’était quelque chose qui lui plaisait beaucoup. A peine était-il arriver à l’école que déjà il avait lâché les bras de sa mère pour se retrouver dans la cours remplit d’enfants plus âgés ou de son âge. Dans la classe ou il était le petit garçon aimait s’occuper et oui, il n’était pas du genre à rester à rien faire. Le plus beaux c’était quand il voyait quelqu’un pleurer et que de sa petite voix enfantine il lui disait pourquoi tu pleure. A cette époque il accordait de l’importance aux autres même s’il avait déjà son côté séducteur. Et oui, ce n’est nul autre que lui qui embrassait les filles dans les toilettes. Enfin cette activité ne dura que pendant ses années de maternelles quoiqu’il la reprit plus tard mais cette partie là se déroule bien plus loin. En grandissant, le petit Gabriyel s’amusait de tout ce qu’il vouait et surtout il n’aimait pas qu’on embête des gens qu’ils connaissaient. C’est sans doute pour cela que de temps en temps ils s’énervait sur les grands qui attaquaient les plus petits qu’eux. Bien entendu, bien souvent c’était lui qui se retrouvait à terre mais il s’en moquait pas mal. Ses parents remarquèrent bien vite qu’il y avait plusieurs choses que leur fils adoraient dans la vie. La première était la musque, car il demandait toujours à avoir un air de musique dès qu’il était chez lui et dansait dès qu’il y avait de la musique. Durcissement les photos et prendre des photos car il aimait plus que tout avoir un objectif dans ses mains, certes quand on est petit les photos sont très floues mais c’est le geste qui compte. Et dernièrement les filles car il avait toujours une amoureuse et celle-ci changeait souvent car quand on est petit notre amoureuse, c’est celle qui nous à donner un bonbon à la récré. Enfin c’était à cela que se résumait la vie de ce petit rayon de soleil.

    Il y a des rencontres que l’on fait et qui peuvent changer notre vie. Dans le cas du petit garçon ce fut quand il eut 10 ans. Vous devez-vous dire qu’à dix ans, on ne peut pas vraiment faire des rencontres qui peuvent changer notre vie et bien je peux vous assurer que dans le cas de Gabriyel ce fut le cas. Et oui, je vais vous parlez de la femme la plus importante de la vie du jeune homme sa future meilleure amie avec qui il y a un peu plus mais la vie d’un enfant ce n’est pas encore aussi compliqué. A quoi ressemblait le petit Gab quand il avait 10 ans et bien c’était une boulle d’énergie qui adorait passer son temps dehors, surtout à la plage. Il aimait aussi avoir un appareil photo entre les mains ou faire semblant d’être guitariste. Il aimait passer les outils de mécaniciens à son père et ne supportait pas qu’on embête les autres. Un petit super-héros sans super pouvoir à par celui d’avoir toujours pas mal de gens près de lui. Il faut dire qu’il était très sociable et toujours avec son grand sourire qui faisait tellement de bien. Ses simples même ses professeurs avaient du mal à ne pas lui mettre au moins un huit à ses interrogations et devoir. Un petit ange qui laissera place plus tard au plus vil des démons. La rencontre de Zelda et de Gabriyel se fit dans la cours de récré. Il y avait un méchant garçon qui se croyait fort et qui pouvait faire tout ce qu’il voulait. Malheureusement, il eut une mauvaise idée en tête, celle de s’attaquer à une petite fille en lui volant son petit gâteau. Certes cela n’aurait pu avoir aucune conséquence si celui-ci n’avait pas en plus poussée la fillette. Cela fit que Gabriyel demande au garçon d’arrêter d’embêter la demoiselle et il ne voulu pas alors le petit garçon qu’il était s’interposa et tomba lui aussi à terre. Le grand méchant sans alla pendant que le garçon séchait de sa main les lames de la petit fillette. Un sourire, voilà ce qu’il avait suffit pour qu’ils deviennent amis. Bien vite leur amitié se développa, presque tous les jours le petit garçon suppliait sa mère pour qu’elle l’emmène chez Zelda ou que la petite fille vienne chez lui. Ils passaient beaucoup de temps ensemble c’était sa meilleure amie et il l’adorait plus que tout. Leurs professeurs les appelaient même les inséparables. Quand ils fallaient faire des groupes si on ne les mettaient pas à deux et bien ils râlaient touts les deux. Et c’était tellement drôle de les voir rire. Et puis il avait toujours cette façon de la protéger, il ne fallait pas lui faire du mal si on ne voulait pas que le garçon se mette en colère. Bien entendu, ils avait d’autres amis mais ils ne se séparaient pas. De temps en temps il jouait au barbie pour lui faire plaisir et elle jouait au petit voiture. Enfin en grandissant, ils commencèrent à avoir des goûts plus communs et donc plus de Barbie ni de petites voitures et puis ils grandissaient tout les deux mais en passant leur temps ensemble la fin de l’enfance commençait à pointer le bout de son nez pour laisser place à une adolescence plein de surprise.

    Le début de l’adolescence sans doute pas vraiment la plus belle période pour les parents. Et oui, tout ce qui se passait quand on est adolescent. Le pire sans doute c’est ce qui se passa dans la tête d’un enfant lorsqu’il devient adolescent. La première chose c’est que l’on voit son corps changer, on était un enfant comme tous les autres mais cela change. Après il y a le caractère qui évolue. Dans le cas de Gabriyel, au début, il n’y eut pas vraiment de changement, à 12 ans il prit ses premiers cours de guitare et quelques mois plus tard, il eut son premier vraie appareil photo. Les deux passions de sa vie étaient arriver et le jeune homme adorait cela. Il apprenait à jouer de la guitare quand aux photos, il en faisait énormément de sa meilleure amie. Et oui, il passait toujours pas mal de temps en sa compagnie même s’il restait plus avec d’autres garçons de son âge. Il s’éloignait juste un peu de Zelda pour rester avec des garçons comme tout adolescent de son âge. C’était surtout que bien vite alors qu’il avait remarqué que ses sentiments envers la demoiselle était ambigu. Il faut dire qu’elle était sa meilleure amie mais pourtant la première fois qu’il avait parler à des gens de sa classe il lui avait demandé comme s’appelait sa copine, celle avec qui il était tout le temps ce qui étonna beaucoup le garçon. Un début d’adolescence assez facile s’annonçait pour le jeune homme qui allait bien, tout lui souriait mais il n’avait pas penser à une chose qui arrivait à l’horizon. Quelques choses qui changera à jamais le jeune homme.

    14 ans, c’était l’âge qu’avait le jeune homme à l’époque de ce gros changement. Il s’était améliorer en guitare et prenait très souvent des photos avec comme modèle sur une bonne partie Zelda mais il y avait quelque chose qui commençait à lui tourner dans la tête. Lui était blond aux yeux bleus alors que ses parents étaient bruns aux yeux châtains. Quand il était petit, il croyait qu’il ressemblait à un autre membre de sa famille qui habitait loin mais depuis qu’il était devenu un adolescent il commençait à de plus en plus douter de cela. Le pire c’est qu’en cherchant des photos de lui à l’hôpital dans les bras de sa mère, il n’en trouvait aucune comme s’il n’était jamais né. Au départ, il hésitait à en parler à ses parents sans en avoir des preuves et c’est pour cela qu’il fit un test Adn avec l’un de ses cheveux et ceux de ses parents. Ce qu’il découvrit deux semaines plus tard fut pire que tout le test Adn revient négatif ce qui voulait dire qu’ils n’étaient pas parent. Lorsque le jeune homme l’apprit, il fut désemparé comment ses parents avaient pu lui cacher qu’ils n’étaient pas parent. Ne pouvant pas leur demander, il prit une bouteille alcool et se mit à boire, lui qui avait toujours eut une bonne relation avec ses parents n’avaient même plus envie de les voir. Lorsqu’il rentra chez lui, au départ, ils l’engueulèrent car il avait bu mais lui leur montra le test et leur dit qu’ils les détestaient, qu’ils n’avaient pas le droit de les cacher. Il s’enferma dans sa chambre tout en versant quelques larmes. Le lendemain ses parents essayèrent de lui expliquer qu’ils ne lui avaient jamais dit car pour eux c’était leur fils, ils avaient choisit son prénom et tout ce qui faisait qu’il était comme cela aujourd’hui mais dans la tête du jeune homme cela ne résonnait pas vraiment pareille.


Dernière édition par Gabriyel A. Demetre le Dim 1 Mar - 5:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gabriyel Andreas Demetre   Sam 28 Fév - 17:48

    Quand il retourna à l’école, il était changé comme si sa vie n’avait été qu’un grand et long mensonges dont il ne verrait jamais le bout. Il avait été adopté, il ne connaissait rien de ses vrais parents et il se sentait vraiment mal. Même Zelda qui d’habitude arrivait à toujours l’aider, n’arrivait pas à l’enlever de sa torpeur, de cette haine qu’il avait pour ses parents et contre lui-même. C’est alors que le jeune homme en voulant sécher les cours fit la connaissance d’une bande de garçon de 15-16 ans qui passaient leur temps à boire, sécher les cours, faire les fous et passer leur temps à faire des bêtises. Le gentil et doux Gabriyel qu’il avait été pendant tant d’année laissant place à quelqu’un d’un peu plus arrogant, qui regardaient moins vers les autres et se tournait plus vers lui-même. Un peu l’opposé de ce qu’il avait été autrefois. Au départ même sa meilleure amie eut du mal à le reconnaître, il avait tellement changé en si peu de temps. Chez lui, il ne parlait plus vraiment à ses parents, passait son temps dans sa chambre à prendre des photos ou à jouer un air de guitare. Il commençait à composer. Pendant une très courte durée, son amitié avec Zelda en prit un coup, surtout quand elle voyait son meilleur ami de 15 ans bourrer dans le parc au lieu d’être en cours mais la demoiselle avait toujours eut un don. Quand il voyait son regard, il ne pouvait jamais lui en vouloir et puis sa douce brunette comprit que son meilleur ami avait changé pour toujours mais qu’au fond rien ne changerait entre eux, il était toujours le même avec elle car il ne pourrait jamais se montrer arrogant ou méchant avec sa meilleure amie depuis qu’il a 10 ans. Un jour qu’il n’oubliera jamais, la plus belle rencontre de sa vie.

    16 pour le jeune homme ce fut l’époque des fêtes, et oui, le jeune homme était devenu un grand fêtard, que çà soit en semaine ou le week-end, il buvait et même des fois et bien il ne faisait pas que boire, il fumait et pas que des cigarettes. Souvent on le voyait en train d’embrasser une fille en début de soirée mais au cours, il y en avait une autre puis encore une autre et il finissait la fin de soirée avec une dernière c’était un peu çà la vie fêtarde du jeune homme quoique des fois il y avait aussi des soirées plus extrêmes. Ou lui et ses amis devaient s’approcher le plus possible du précipice sans pour autant tomber, et n’ayant peur de rien c’était souvent lui qui gagnait. Pourtant il y eut une soirée qui changea la donne, Gabriyel avait bien bu et surtout il n’était plus apte à rentrer chez lui seul c’est pour cela que sa meilleure amie l’avait raccompagné. Il faut dire qu’il l’avait entraîné à la fête et qu’elle devait de toute façon retourner avec lui. Les parents du jeune homme n’étaient pas à la maison et alors que Zelda devait juste le reconduire et bien il la fit entrer. Au départ cela n’avait rien de méchant il voulait juste passer un bon moment en compagnie de sa meilleure amie en prenant quelques photos et en en rigolant mais cela ne se passa pas exactement comme prévu. Le jeune homme qu’il était plongea son regard doux et tendre sur Gabriyel et l’alcool lui donna le courage de révéler une chose qu’il savait mais qu’il gardait cacher. Il lui dit qu’il l’aimait non pas comme on aime une meilleure amie d’un amour amitié mais d’un véritable amour. Bien entendu Zelda était sur qu’il disait cela parce qu’il était ivre peut-être que c’était un peu le cas. L’alcool l’aidait à se détendre et le rendait encore plus franc et qui lui faisait avouer des sentiments qu’il gardait enfuit. Il lui disait qu’il était sur qu’elle l’aimait aussi et elle répondait que non. Il le regarda au fond de ses grands yeux et en la rapprochant de lui, il lui demanda de passer la nuit avec lui. De ne pas le laisser seul sans personne, il avait encore envie qu’elle reste et c’est ce qu’elle fit. Le jeune homme lui donna un baiser puis un autre, la serrant dans ses bras, touchant son tendre visage, se montrant tendre et affectueux avec elle beaucoup plus que comme on devrait l’être avec sa meilleure amie. Le lendemain quand il se réveilla, elle se trouvait toujours dans ses bras, dormant encore, il s’éloigna avant de prendre sa planche de surf, de la laisser un petit mot et un petit déjeuner sur la table et de s’en aller. Il avait besoin de décompresser surtout pour que rien ne change entre eux, c’était sa meilleure amie et c’était tout.

    Quelques semaines plus tard, Gabriyel eut sa vraie petite amie, il avait déjà eut des filles mais ce n’étaient que de très courte relation et puis, elle était comme lui, un caractère fort qui ne se laissait faire par personne disant toujours ce qu’elle pensait. Une relation des plus délicates, un jour de je t’aime moi non plus, ils pouvaient se détester et la seconde d’après s’embrasser passionnément. Mais en plus de cette relation assez orageuse, le jeune homme devait faire face au regard de Zelda. C’était sans doute cela le plus dur, la voir et puis leurs petites disputes sur elle n’est pas fait pour toi, elle ne te convient pas et lui qui se défendait en disant qu’il avait le droit de choisir qui il aimait et là il se rappelait la nuit ou il y lui avait dit qu’il l’aimait. Mais il ne pouvait pas l’aimer c’était sa meilleure amie et çà briserait trop de choses s’ils se passaient plus entre eux. Bien entendu son couple n’était pas vraiment comme tous les autres, avec son penchant pour les fêtes, le jeune homme embrassait des fois d’autres filles et elle faisait pareille de son côté. Mais il y avait quelque chose qui était différent, c’était quand Gab avait but et qu’il était en compagnie de Zelda, il se montrait tout autre, il la couvrait de baiser, de caresse, la serrait dans ses bras, faisait tout pour lui montrer qu’il l’aimait tout en sachant que dès le lendemain matin il irait une nouvelle fois sur la plage et il ferait semblant d’oublier tout ce qui s’était passé pendant cette nuit. Il y eut quelque chose qui changea tout, ce fut quand sa meilleure amie eut un copain à son tour, là, le jeune homme fut plus que jaloux. Dès qu’ils les voyaient ensemble, il s’en allait, il buvait encore plus, il ne supportait pas de les voir s’embrasser. Et là pendant les soirées ou elle était là dès qu’il buvait, il ne la lâchait pas, il l’empêchait de partir, la couvrant de baiser, lui disant à quel point il l’aime et pourtant à quel point il détestait le voir avec un autre. Sa jalousie eut raison de sa relation avec sa petite amie, elle comprit que malgré tout ce qu’elle pourrait faire, il ne la regarderaient jamais quand il le la regardait elle. Quelques semaines plus tard Zelda était de nouveau célibataire pour le plus grand bonheur du jeune homme. Il était plus que difficile à comprendre le jeune homme, il sortait avec d’autres en embrassait d’autres mais il n’en désirait qu’une, la seule qu’il ne pourrait jamais avoir. Alors bien souvent, quand il était avec elle-même sans être bourrer, il faisait des petits gestes qu’elle seule pouvait comprendre et voir. Il faisait aller ses doigts sur sa tendre peau, lui chuchotait des mots dans l’oreille quand il n’était que deux il s’accordait même le droit de la tenir près de lui, de faire descendre ses mains le long de son dos et même plus loin des fois. Il la regardait avec une intensité propre, il était la seule qu’il regardait ainsi. Certains pourraient dire que c’était un jeu mais c’était en même temps beaucoup plus que cela. Elle était le fruit défendu, celui qu’il ne pouvait avoir pour ne pas briser ce qu’il y avait entre eux pourtant elle était la seule qu’il voulait vraiment. Les bras des autres étaient tellement insignifiants à côtés des siens. Mais cela ne l’empêchait pas de sortir avec d’autres, d’en embrasser d’autres, de coucher avec d’autres, de passer toute la soirée dans les bras d’une fille mais quand elle arrivait dans une fête, il avait bu, il étaient même des fois un peu drogué mais pourtant il allait vers elle. Il l’entraînait dans un coin et il l’empêchait de partie, la retenant de ses bras, la couvrant de baiser, de caresses, de je t’aime, de je veux que dorme chez moi ce soir. Souvent il passait la nuit avec elle, la serrant dans ses bras, ne voulant pas la laisser partir mais le matin tout changeait. Des fois, le jeune homme aurait aimé que le soleil ne se lève plus pour que rien ne change mais la vie n’était pas si simple malheureusement.

    A l’école, le jeune homme n’allait plus vraiment, il n’y passait pas beaucoup de temps préférant s’amuser, il réussit quand même à finir ses études mais de justesses. Une chose était sur c’est qu’il n’allait pas aller à l’université faire de grande étude et ses parents ne pouvaient rien lui dire car il choisissait ce qu’il voulait pour sa vie. Et puis ses rapports avec ses parents ne s’étaient malheureusement pas améliorer avec le temps. Au contraire, ils étaient bien pire, le jeune home n’avait jamais accepté de ne pas avoir sût deux qu’il avait été adopté. Après avoir finit les études secondaire, il se trouva une place en tant que photographe dans le journal du coin. Une fois même, il fut engagée pour une séance photo. Il se souvient plus d’une des mannequin avec qui il avait passé la nuit. Ses relations avec Zelda n’avait pas vraiment changer avec le temps, toujours cette amitié qui passait à plus quand il buvait. Ses sentiments qu’il ne voulait pas assumer. Il ne voulait pas perdre 10 ans d’amitié comme cela sans rien. Il trouvait cela tellement stupide. Pourtant il était toujours autant jaloux quand il la voyait sortir avec quelqu’un. Aucune raison d’être jaloux et pourtant il était et même plus que tout. Mais même quand on ne sort pas avec la personne que l’on aime il y a des choses que l’on ne peut pas faire et âgée maintenant de 21 ans, le jeune homme à commis l’une de ses choses. Depuis longtemps Gabriyel connaît Déena puis qu’elle est la fausse jumelle de Zelda. Certes, il ne l’a jamais vraiment bien connu car il passait tout son temps avec sa sœur mais il fut inviter à l’une des meilleurs fêtes données par la demoiselle. Cette soirée-là, il but beaucoup, un peu de drogue aussi et se retrouvera sur une table à danser coller serrer avec nulle autre que Déena. Si çà c’était arrêter-là, il n’y aurait rien eut. Malheureusement cette nuit se termina dans la chambre de la demoiselle. Et ce qui devait arriver arriva, le jeune homme avait couché avec la sœur de Zelda, la sœur de la femme qu’il aimait. Bien entendu, il ne pouvait pas cacher cela à sa meilleur amie et lui dit dès qu’il la vit. Au départ, il c’était attendu à ce qu’elle lui dise qu’il aurait pu choisir quelqu’un d’autres ou qu’elle s’énerve mais il ne s’était pas attendu à cette réaction. Elle paraissait bizarre comme si on venait de lui apprendre l’une des pires nouvelles sur terre. Le pire ce fut quand elle dit qu’elle avait un empêchement pour ce soir. D’une certaine façon cela voulait dire qu’ils n’auraient pas leur moment intimes, d’amoureux. Le jeune homme essaye plusieurs fois d’appeler Zelda mais elle ne décrochait pas ou prétextait qu’elle était occupé. Cela fait une semaine qu’il ne lui a plus vraiment parler et une chose est sur c’est qu’il ne veut pas que çà dure et va tout faire pour qu’elle lui reparle c’est sa meilleure amie quand même. Et si le problème n’était pas qu’elle était vraiment plus que cela et surtout qu’il veuille plus que cela.


Dernière édition par Gabriyel A. Demetre le Dim 1 Mar - 9:23, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zelda Ary Lapièr
LaidbackAdmin

Letitbe

avatar

Nombre de messages : 302
chanson du moment : « No Sign of Life » •• Ok Go

MessageSujet: Re: Gabriyel Andreas Demetre   Sam 28 Fév - 18:05

    Merci de ton inscription!
    Bienvenue sur le forum, bien évidemment, Dougie t'est réservé pour les sept prochains jours,
    le code est validé, je répond à ton MP d'ici quelques minutes et je te souhaite une bonne continuation de ta fiche qui s'annonce déjà excellente!

_________________




    Forgive me if I'm young
    For speaking out of turn
    There's someone I've been missing
    I think that they could be
    The better half of me
    And I will try to Fix You.

    OneRepublic • Come Home. Icon • So Damn Cool
    [/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gabriyel Andreas Demetre   Sam 28 Fév - 18:12

De rien j'adorais vraiment le personnage ^^
Ah je pense que je l'aurais finit demain enfin j'espère sinon çà sera mercredi (devoir oblige )
Ah merci surtout que pour continuez j'ai besoin que tu me rep ^^ je suis à la rencontre Zelda/Gabriyel
Merciiii
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gabriyel Andreas Demetre   Dim 1 Mar - 6:35

Désolé du double poste mais plus assez dans le deuxième ^^

    i am what i am and i am the best...

    » T O N- C A R A C T È R E-: Le caractère d’une personne ce n’est sans doute pas l’une des choses les plus faciles à comprendre. Et oui, la personnalité de quelqu’un est bien souvent complexe. La simplicité ne fait pas vraiment partie de l’être humain. Même si vous pensez connaître quelqu’un et bien il peut toujours vous étonner car certaines situations peuvent faire évoluer ou changer notre caractère d’un bon ou d’un mauvais côté. La première chose que l’on pourrait dire sur le caractère du jeune homme c’est qu’il possède une double face. Et oui il y a la partie qu’il montre la plupart du temps et une autre qu’il garde plus secrète et que seule quelques personne connaissent et encore. Comme tout être humain la personnalité du beau blond est complexe arriverez vous à comprendre ce qui se passe dans sa tête car c’est loin d’être facile. Bienvenu dans l’esprit d’un garçon qui a grandit avant l’heure, perdu tous ses repères pendant son adolescence qui a changé une grande partie de lui en quelques semaines, qui fait ce qu’il est lui maintenant.

    La premiére chose que l’on peut dire sur lui c’est qu’il est quelqu’un de très sociable, on peut le mettre dans une pièce ou il ne connaît personne et en moins d’une heure, il aura discuté avec la plupart des personnes présentes. Il n’a pas de difficultés pour parler aux autres cela lui a été utile pour les travaux oraux à l’école car n’étant pas un très bon élève alors il faisait de l’improvisation. Une autre chose avec les gens qu’il apprécie, il est loyal, ce n’est pas son genre d’aller raconter dans le dos des gens des choses sur eux ou de trahir leur secret. Il a une règle, ne pas trahir le secret de quelqu’un qui lui est cher si cette personne à sur tenir ce qu’il lui a dit. Enfin c’est quand même assez rare que le jeune homme se confie, il y a certaines choses qu’il aime garder pour lui. Par exemple ses sentiments du moins les vrais. On peut dire je t’aime à une fille sans vraiment l’aimer mais quand il aime vraiment quelqu’un il a beaucoup de mal à le lui dire. Tout à coup il perd tout son courage et toute son assurance. Il y a aussi quelque chose que le jeune homme à c’est un franc parler, si quelque chose ne lui plait pas il ne va pas se gêner pour le dire tout en essayant quand même de ne pas blesser les gens. C’est son petit côté sensible qu’il ne montre presque jamais sauf à une certaine personne qui le connaît trop bien. Grand fêtard, il peut faire la fête toute la nuit, il est aussi un peu drogué et aime boire sans pour autant être alcoolique. On pourrait considérer qu’il est un homme volage puisqu’il n’a pas vraiment de petites copines fixes mais c’est plutôt parce qu’il n’a pas trouver la bonne ou qu’il ne peut pas avoir celle qu’il lui est destiné alors il ne veut rien de sérieux. Ne pas se prendre la tête cela peut-être une de ses qualités par moment mais elle peut devenir un défaut dans d’autres. Le jeune homme ne cherche pas des amis pour leur argent ou ce qui pourrait avoir, non il est plutôt désintéressé car l’argent n’est pas vraiment l’une des valeurs qui dirige la vie. Quand il est passionné par quelque chose et bien il va jusqu’au bout mais il faut qu’il soit passionné car comme tous le monde il lui arrive de baisser les bras. Assez imprévisible, il peut avoir envie de faire une chose et changer d’avis cinq minutes plus tard. On ne sait jamais vraiment comment sera sa réaction. Avec certaines personne, le jeune homme peut se montrer d’une incroyable douceur et même protecteur mais avec d’autres si on l'énerve et bien il peut aller jusqu’au main. Toujours en pleine forme il est toujours plein d’énergie voir même un poil hyperactif de temps en temps. Gab aime rire et possède donc un bon sens de l’humour. Il aime aussi faire rire mais souvent c’est par ses maladresses qu’il arrive à faire rire les autres. Un peu bordélique, il ne vaut mieux pas venir dans sa chambre à l’improviste. De temps en temps, il a des trop pleins d’énergies qu’il doit vider c’est donc pour cela qu’il est très sportif. Un peu râleur quand quelque chose ne lui plait pas, il peut aussi se montrer jaloux mais seulement si l’on touche à une fille bien particulière. N’arrivant pas à montrer ses véritables sentiments de vive voix, il préfère les chanter même si sa demoiselle ne remarque pas que c’est pour elle.

    Au départ quand on ne le connaissait pas, on peut penser que c’est un garçon arrogant, qui passe ses journées à faire la fête, le fou et qui ne fait pas grand chose pour les autres mais quand on le connaît et bien il est différent, on voit qu’il peut-être doux et tendre voir même généreux mais pour cela et bien il vaut mieux le connaître vraiment. Ferez-vous partie de ce gentil groupe de personne qui connaît vraiment le grand Gabriyel.

    » U N E -A N E C D O T E- D E -T A -V I E -: Ce fut un mois de juillet particulièrement chaud, Gabryel était âgé de 15 ans. Comme à son habitude, le jeune homme était sur la plage car pendant ses vacances c’est là qu’on le retrouver. Il devait être trois heures de l’après midi et il s’était lancé dans l’une de ses plus périlleuses missions. Il avait décidé d’apprendre à une certaine demoiselle qu’il connaissait très bien à faire de la voile. Adepte des sports nautiques, il avait envie d’apprendre à Zelda d’en faire aussi. Au départ, son amie n’avait pas très envie mais le jeune homme avait fait l’un de ses regards auxquels aucune fille ne pu résister. Il lui avait quand même fallut plusieurs regards et beau sourire pour qu’elle accepte et en plus accepter d’être son modèle pour l’une de ses créations. C’était un compromis et puis cela ne dérangeait pas du tout le jeune homme car Zelda avait un certain talent. Enfin, une chose était sur c’est que de son maillot un peu rétro qu’elle avait fait elle-même et bien une chose était sur c’est qu’elle était sublime. Bien entendu, il ne lui aurait jamais dit cela mais il le pensait vraiment. Il la regardait avec ses tendres yeux comme pour lui donner du courage mais il était sur qu’elle allait y arriver.

    « Tu es prête on va commencer. »
    « Ne t’inquiètes pas je serais juste derrière-toi tu n’as rien à craindre, je te protégerais, tu sais bien que je ne te laisserais jamais tomber. »
    « Oui mais… »
    « Ah non pas de mais, je t’assures que je serais près de toi et puis imagines-nous l’été prochain en train de faire des courses et toi qui me battras à bat de coutures. »
    « Tu dis surtout cela pour me rassurer, je suppose. »
    « En partie, mais je t’assures, tu va y arriver. »

    Il fit son sourire Colgate éclatant avant de l’aider à monter sur la planche tout en la tenant bien. Il n’avait aucune envie qu’elle tombe ou qu’elle se fasse mal. Zelda tenait la barre tout en essayant de ne pas tomber. Lui était en train de rire se demandant combien de temps elle teindrait et surtout le sort qu’elle lui réservait si jamais elle tombait. Et il ne dut pas attendre longtemps car une vague assez forte venait d’arriver et en moins de deux Zelda tombait dans l’eau et surtout sur Gabriyel qui se retrouva complètement dans l’eau avant de remonter à la surface et de se mettre à parler tout en regardant la demoiselle avec son regard de tueur psychopathe.

    « Alors là tu va me payer chère d’êtes tomber sur moi. »
    « Mais ce n’est pas de ma faute. »
    « Prépare-toi à ma revanche. »

    C’est alors qu’il s’approcha d’elle doucement avant de courir et la prit dans ses bras avant de la plonger en même temps que lui dans la mer. Elle ne paraissait pas très contente en remontant à la surface mais il se mit à rire et elle aussi. Ils passèrent une bonne partie du reste de l’après midi à jouer dans la mer se coulant l’un l’autre, se lançant de l’eau, s’amusant. Et ne faisant plus de planche à voile.

    » T' Y -C R O I S -O U -P A S-: Bien entendu comme tout les Grecques le jeune homme connaît les histoires de la mythologie grecques et ses parents lui ont raconté certaines de ces légendes quand il était petit. Bien entendu à cet âge-là, il aimait bien croire que tous ce que l’on disait était mais maintenant cela à bien changer, ce sont justes des histoires qui font partit du passé de son pays. Certes comme tout le monde il a déjà dit plusieurs fois nom des dieux ou s’est mis à prier sans pour autant ne pas y croire. Il faut dire que jamais il n’a été très croyant même si ses parents allaient de temps en temps à la messer, il n’a jamais vraiment aimer les accompagnés. Il trouve que l’église c’est synonyme de mort, il a été trop de fois habitués d’aller à l’église pour des enterrements vu que ses parents connaissaient pas mal de monde. Mais quand il a bu un peu de trop et surtout quand il a fumé autre chose que des cigarettes, il lui arrive de croire que ses dieux existent.


    i like them
    » C O U L E U R -F A V O R I T E -: Le bleu depuis qu’il est tout petit c’est sa couleur préfère. A six ans il n’acceptait que de porter du bleu et si ses parents lui mettaient autre chose il piquait une grande crise heureusement que cela n’a durer que quelques mois. Mais il aime aussi le brun mais cela pour une autre raison, c’est depuis ses dix ans que c’est l’une de ses couleurs favorites.
    » U N -V Ê T E M E N T -: Le jeune homme aime porter tout ce qui est simple tout en gardant son propre style. Souvent c’est jeans avec un t-shirt mais il y a un t-shirt qu’il aime plus que tout. C’est le tout premier t-shirt fait par la tendre main de sa meilleure amie. Et oui ce t-shirt, le jeune homme ne peut se résoudre à ne pas le porter heureusement qu’elle lui en a fait d’autres sinon il serait bien embêter de toujours porter le même.
    » U N -P A R F U M -: Sans doute le parfum des lilas car sa mère adoptive mais qu’il considère comme sa vraie mère avait toujours un bouquet de lilas dans la cuisine et donc il a toujours été une odeur qu’il aimait plus que tout. Il y a aussi l’odeur de la mer. Il adore aussi l’odeur des femmes mais d’une femme en particulier surtout depuis qu’elle celle-ci lui parle beaucoup moins.
    » U N E- I M A G E -: Il y en a beaucoup puisque le jeune homme adore prendre des photos il a donc une grande partie de sa vie dans ses photos. Les meilleures images sont sans doutes celle de ses anniversaires ou sa mère faisait toujours un énorme gâteau qu’il adorait plus que tout ou sa rencontre avec Zelda çà c'est marquer dans sa tête comme la dernière fois ou ils ont vraiment parlé.
    » U N -P A Y S, -U N E -V I L L E-: Son pays la Grèce, il a toujours vécu là et il adore y vivre mais aussi New York, la ville ou il a toujours décidé d’aller et il espère pourvoir bientôt réaliser son rêve.
    » U N E -S A I S O N -: L’été sans aucune hésitation, il faut dire que l’été c’est les vacances, le soleil, la plage, le surf et tout ce qui en suit. Passer sa journée en short, sentir le vent et les vagues et puis voir des jolies filles en maillot. Le point le plus positif c’est sans doute toutes les fêtes sur la plage.

    because you have someone behind the character
    » P R E N O M -/- P S E U D O -: Choupette
    » D E -Q U E L -P A Y S -T U -V I E N S -: Belgique
    » V O T R E -A G E -: 16 ans
    » L E -D E S I G N -E S T -C O M M E N T -: J'aime beaucoup même si je suis pas fan de Hsm et bien je le trouve splendide.
    » C O M M E N T- T ' A S- C O N N U -L E- F O R U M : Zelda
    » SU G G E S T I O N -: Pas vraiment vous êtes parfaites ^^
    » P O U R- F I N I R -: Validé par Zelda ♥
    » A V A T A R : Dougie Poynter


Dernière édition par Gabriyel A. Demetre le Dim 1 Mar - 9:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zacharias Etaphios

avatar

Nombre de messages : 267
Age : 23
âge : 14 ans
chanson du moment : Hot N Cold

MessageSujet: Re: Gabriyel Andreas Demetre   Dim 1 Mar - 7:14

Welcome =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gabriyel Andreas Demetre   Dim 1 Mar - 7:55

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gabriyel Andreas Demetre   Dim 1 Mar - 9:25

J'ai pas de chance moi encore double poste mais c'est pour dire que je pense avoir finit si je dois changer quelque chose je changerais ^^
Revenir en haut Aller en bas
Desirae M. Walkfield
QueenAdmin
youloveme

avatar

Nombre de messages : 398
âge : 21 ans
chanson du moment : All we are

MessageSujet: Re: Gabriyel Andreas Demetre   Dim 1 Mar - 9:37

    La présentation,
    Je l'adore vraiment,
    Alors voilà validé ,
    À oui j'oubliais complètement Bienvenue sur le forum

_________________
    We won't say our goodbyes
    You know it's better that way
    We won't break, we won't die
    It's just a moment of change
    All we are, all we are
    Is everything that's right

    One Republic • All we are Icon Lauren
    [/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foretellgreece.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gabriyel Andreas Demetre   Dim 1 Mar - 9:44

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gabriyel Andreas Demetre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabriyel Andreas Demetre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
f o r e t e l l . g r e e c e :: 
    Allez hop, c'est par ici
 :: » Vieux trucs
-
Sauter vers: