AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I go there with you; it’s all I can do. (Gabriyel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelda Ary Lapièr
LaidbackAdmin

Letitbe

avatar

Nombre de messages : 302
chanson du moment : « No Sign of Life » •• Ok Go

MessageSujet: I go there with you; it’s all I can do. (Gabriyel)   Mer 4 Mar - 3:19



    Il y a ces personnes qu’on ne connaît pas réellement, avec qui on a passé un peu de temps sans jamais prendre le temps de bien se connaître. Il y a d’autres personnes qu’on connaît depuis un certain temps, qu’on apprécie et à qui on accorde même éventuellement notre confiance. Puis, il y a ces gens qui sont tout pour vous. Qui sont votre univers tout entier. Quand quelqu’un vous trahi, vous ment ou vous blesse, il est toujours plus facile de couper les liens avec cette personne si elle fait partie de la première catégorie. On dit au revoir et on s’en va, sans même regarder une seule fois derrière son épaule en s’éloignant. Déjà, quand il s’agit d’une personne faisant partie de la deuxième catégorie, c’est un coup beaucoup plus dur. On ne sait pas trop comment réagir, on peut pleurer, crier, se défouler, … Peu importe. Rien n’apaise notre douleur. Éventuellement, on sera capable de choisir ce qu’il y a de mieux pour nous soit pardonner et aller de l’avant ou bien couper les ponts avec cette personne. Relativement aisé.

    Mais quand cette personne fait partie de la troisième catégorie, c’est un vrai calvaire. Aucune larme, aucun cri, aucun reproche ne sera jamais assez intense pour exprimer ce que vous ressentez. N’essayez même pas de couper les liens. Vous ne réussirez pas. Trop de souvenirs, trop d’histoire, trop de vécu.

    La jeune designer âgée de seulement vingt-et-un an ne pouvait plus supporter la compagnie de son meilleur ami depuis plus de dix ans déjà. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’il avait eu une liaison pas très platonique avec nulle autre que sa sœur jumelle. Peut-être que la douleur vive qui brûlait tout l’intérieur de Zelda n’aurait pas eu lieu si cette dernière n’était pas complètement, absolument, entièrement, sincèrement et tristement amoureuse de ce même garçon. Bien sûr, il savait où la trouver. Ils vivaient sous le même toit. C’est pourquoi la brunette cru bon de partir de bonne heure, avec plusieurs projets de design en cours, errer dans différents café ou restaurant. Elle trouverait le calme et pourrait tenter de faire le vide dans sa tête.

    Assise à une petite table ronde sur la terrasse donnant une vue magnifique sur la mer, elle travaillait sur une robe de mariée. Quelle tâche ardue. Comment concrétiser sur papier le ‘dream come true’ d’une autre personne. Ces femmes avaient toujours leur idée bien précise en tête de leur robe de mariée, puisqu’elles ne prenaient même pas la peine d’aller essayer différents modèles dans des boutiques spécialisées, mais elle ne donnait jamais assez de détails et précisions sur ce qu’elle voulait ce qui donnait à Zelda une tâche ardue à vous en faire faire des cauchemars la nuit. S’abaissant sous la table, afin d’attraper son sac contenant différents échantillons de tissus de qualité et blancs étant à la recherche de quelques uns de ces échantillons, Zelda fut surprise et tirée de ses pensées quand la chaise en face d’elle se mise à bouger pour accueillir un occupant. Toujours penchée, Zelda nu aucun mal à reconnaître les souliers qui se trouvaient sous son visage. Gabriyel, évidemment. Elle aurait bien beau fuir son domicile, il la connaissait comme le fond de sa poche. Il saurait où la trouver. Zelda laissa un long soupire s’échapper de ses lèvres afin de finalement refaire apparition sur la surface de la table. Elle qui avait décidé de donner le ‘silence treatment’ à son ami n’aurait d’autre choix que de lui adresser la parole tôt ou tard. Il était là, assis nonchalamment à regarder les photos qu’il avait prises sur son appareil photo. Le vent se dressa et vint porter le parfum de Gabriyel jusqu’à Zelda. Celle-ci ferma les yeux et inhala subtilement dans la brise parfumée. Si elle pouvait trouver les mots justes afin d’exprimer son amour pour cet homme, peut-être qu’elle pourrait concevoir lui avouer.

    Toutefois, aucun mot ne semblait assez puissant et doux à la fois pour exprimer cet amour.

_________________




    Forgive me if I'm young
    For speaking out of turn
    There's someone I've been missing
    I think that they could be
    The better half of me
    And I will try to Fix You.

    OneRepublic • Come Home. Icon • So Damn Cool
    [/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I go there with you; it’s all I can do. (Gabriyel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
f o r e t e l l . g r e e c e :: 
    Allez hop, c'est par ici
 :: » Vieux trucs
-
Sauter vers: