AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 jersiah ─ god bless me. (aa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: jersiah ─ god bless me. (aa)   Jeu 26 Fév - 7:59


(c) misery angel - on bazzart.
« Jersiah Kennedy »


    » Â G E - D U - P E R S O N N A G E -: TWENTY TWO YEAR OLD
    » J E- S U I S - D ' O R I G I N E- : BRITANIQUE
    » J E - T R A V A I L L E -: AUCUN POUR LE MOMENT.
    » M O N -S T A T U T-: FUCKLOVE; CELIBATAIRE ET FIERE DE L'ETRE !
    » J E -S U I S- N É - L E -: VINGT SEPT DECEMBRE 1987
    » S O U S- L E- C H A R M E -D E-: ZEUS LE TOUT PUISSANT


-------------------------------------------


« It's all about defining myself. »

    Ce matin je me suis levée de mon lit et j'ai marchée dans le long couloir de ma maison. J'entendais quelque chose, quelque chose que j'avais déjà trop entendu auparavant. Je marchais en direction de ce bruit, puis m'arrêta devant cette immense porte blanche, légèrement entrebaillée. Ja glissa un oeil, mais ne vis rien, pourtant le bruit été là, toujours présent, à quelques mètres de moi. Je me hissa sur la pointe de mes pieds et fit reculer la porte involontairement. Maman était là, assise sur son lit, le visage dans ses mains. Je m'approchais en tentant de faire le moins de bruit possible, elle ne m'avait pas vu entrer, c'est sans doute la raison pour laquelle elle continua ce bruit que je détestais. Je me mis face à elle, et son regard croisa le mien. Je m'appel Jersiah Kennedy et j'ai quatre ans quand maman me dit; « C'est rien bébé, vas rejoindre papa, vas. ». Sa main vient froler mon épaule me poussant légèrement à sortir d'ici. Je m'appel Jersiah Kennedy et j'ai quatre ans quand je vois pour la première fois le sang sur le visage de maman. Les minutes passent, les heures passent, les jours passent, les semaines passent, les mois passent, les années passent. Ce matin je marche dans le grand couloir de ma maison, et j'entends ce bruit. Je me rapproche de lui, espérant qu'il ne soit pas le même que d'habitude, je pousse la porte de la chambres de mes parents et je vois papa et maman. Maman crie, et papa frappe, maman supplie, et papa frappe, maman pleure, et papa frappe. Maman tombe au sol, les yeux baignés de larmes, les joues couvertes de marques. Papa est debout, les poings serrés, j'ai peur. Ses mains sont aussi abimées que le visage de maman, mais elle est au sol et lui est debout. Maman avait criée, mais papa avait frappé, maman avait suppliée, mais papa avait frappé, maman avait pleurée, mais papa avait frappé. Je m'appel Jersiah Kennedy et j'ai sept ans quand papa tue maman. Les minutes passent, les heures passent, les jours passent, les semaines passent, les mois passent, les années passent. Ce matin je marche dans le long et grand couloir de ma maison, je n'entends aucun bruit, l'espace est calme. Je continue de marcher dans ce couloir interminable et apprécie le fait que maman ne pleure pas. Je m'appel Jersiah Kennedy j'avais trois ans quand papa commença à frapper maman, quatre quand je vis le sang sur son visage apeuré, sept quand elle mourra devant moi, huit quand il s'en est prit à moi pour la première fois, neuf quand il faillit me tuer aussi, dix quand il regretta ma venue, onze quand il frappa encore plus fort, douze quand il se mit à boire, treize quand il m'envoya à l'hopital, et quatorze quand je le tua. Je m'appel Jersiah Kennedy et ma vie a commencée ce jour là.
    Nous sommes le jeudi vingt six février deux mile neuf, j'ai vingt deux ans et maman me manque. Cela fait maintenant quinze ans que ma mère est morte devant mes yeux et cela fait maintenant quinze ans que je déteste mon père. Il est mort il y a si longtemps, sans jamais avoir vraiment existé pour moi. Aujourd'hui ma vie se résume à une seule et unique valise. Je pars. Je pars de Londres et m'en vais le plus loin possible. L'Italie, je déteste les italiens. Le Portugal, je déteste les poils. La France, je déteste la pollution. L'Alaska, j'ai y songée. L'Australie, beacoup trop de requin. Les Etats-Unis, pas assez loin. La Russie, il fait trop froid. La Grèce, le meilleur choix ... surement ... espérons. Nous sommes le jeudi vingt six février deux mile neuf et je pose ma valise ici. Je sors de l'aéroport, et pense que ma vie, finallement, n'a jamais réellement commencée. Enfaite je pense qu'elle commence maintenant ... surement ... espérons.

    Prétention & arrogance; les deux principaux traits de mon caractère. Je n'ai jamais prétendue être dieu, je suis sûre d'être Dieu. Me voilà en Grèce et je pense que le personnage qui collerait parfaitement à la personne que je suis, en fonction des mythes de ce pays, serait ... Zeus. L'arrogance est plus fidèle arme de défense. Quelqu'un qui pose trop de questions ? Quelqu'un de génant. L'arrogance fait fuir les gens, l'arrogance vous pousse à la solitude, l'arrogance est ma meilleure amie.
    Solitude & torture; la seule famille que je n'ai jamais eut ma quitté à l'âge de sept ans pour me laisser aux mains d'un futur ivrogne incontrolable. Ma famille m'a abandonnée à la solitude, ma famille m'a menée à la solitude, ma famille m'a offert la solitude. Certainement le cadeau le plus amer et le plus plaisant qu'on puisse me faire. La solitude me permait, tout comme l'arrogance, de faire fuir les gens. La torture est l'état dans lequel je me réveille chacun matin. Cette torture psychologique qui me ramène à mon passé si douloureux, cette torture que je hais tant, cette torture qui fait de moi une torturée.
    Humour & compation; la compation ne colle pas à ce sentiment de solitude qui me colle à la peau, mais la compation elle là, allez savoir pourquoi. Je pense que quand vous avez vécut dans un endroit, un moment, des choses, que vous ne désirez pas, la compation vous foudroie. Cette compation ne m'est pas volontaire, je la subis, elle me pousse à aller vers les gens et donc à fuir cette solitude que j'aime tant. L'humour est certainement le pire dans tous ça, je l'accepte, mais je me tais, je n'aime pas le fait de faire les rire les gens, je n'aime pas le fait de leur proccurer du plaisir, je n'aime pas le fait de rendre les gens heureux, parce qu'aucun d'eux, ne m'a jamais rendue heureuse.


-------------------------------------------



    » P R E N O M -/- P S E U D O -: EMELINE / MEUHMEUH OR THE KILLS TRICKY
    » V O T R E -A G E -: 17 ANS GURL
    » L E -D E S I G N -E S T -C O M M E N T -: UN PEU TROP ... HSM
    » C O M M E N T- T ' A S- C O N N U -L E- F O R U M : BAZZART LE MAGNIFIQUE
    » P O U R- F I N I R -: VALIDÉ PAR LAINEY
    » A V A T A R : JESSICA STROUP GUY (ll)


Dernière édition par Jersiah Kennedy le Jeu 26 Fév - 12:56, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Beila A. Walkfield

avatar

Nombre de messages : 51

MessageSujet: Re: jersiah ─ god bless me. (aa)   Jeu 26 Fév - 8:16

MEUUUUHMeuuuh sans Ed
Je suis Kellan sur God Bless ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: jersiah ─ god bless me. (aa)   Jeu 26 Fév - 8:18

    BOUYAAAAAAAAAAAAAA.
    ouii ça change comme jle prend tout le temps, mais c'est la faute de nicolas. =p première fois que je prends une fille, non deuxième enfaite, mais ça n'avait pas vraiment marché la fois d'avant, esperons que ça ira mieux cette fois. Mais tinquiète, je vais être un genre de Socrate au féminin. =p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: jersiah ─ god bless me. (aa)   Jeu 26 Fév - 8:24

ben oui, les filles peuvent pas jouer des gars, roooh.
Bievenue, poulette xD
Revenir en haut Aller en bas
Beila A. Walkfield

avatar

Nombre de messages : 51

MessageSujet: Re: jersiah ─ god bless me. (aa)   Jeu 26 Fév - 8:27

Si elles peuvent la preuve je joue presque tous le temps des gars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: jersiah ─ god bless me. (aa)   Jeu 26 Fév - 8:29

    merci; jme sens moins seule.
    et comme jtai dis, si les filles ne jouaient pas des gars ça finirait en forum de lesbiennes, étant donné que sur les rpg les gars se bousculent pas au portillon. ^^
    =O j'ai pris la mauvaise habitude de flooder dans les présentations.
    *pas bien*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: jersiah ─ god bless me. (aa)   Jeu 26 Fév - 12:58

    JAIME PAS LES PRESENTATIONS, JAIME PAS LES PRESENTATIONS, JAIME PAS LES PRESENTATIONS, JAIME PAS LES PRESENTATIONS, JAIME PAS LES PRESENTATIONS, JAIME PAS LES PRESENTATIONS, JAIME PAS LES PRESENTATIONS, JAIME PAS LES PRESENTATIONS, JAIME PAS LES PRESENTATIONS, JAIME PAS LES PRESENTATIONS, JAIME PAS LES PRESENTATIONS, JAIME PAS LES PRESENTATIONS, JAIME PAS LES PRESENTATIONS.
    J'ai finis & jaime pas les fiches de présentations.
    Jvous en supplie sortez moi de cette horreur. =S
Revenir en haut Aller en bas
Lainey A. Koerner
FamousAdmin

Butterflyflyaway

avatar

this is my love : Letting you go was the hardest thing I ever had to do.
Nombre de messages : 687
chanson du moment : Never say never - The fray

MessageSujet: Re: jersiah ─ god bless me. (aa)   Jeu 26 Fév - 13:06

C'est correct, c'est fini, ce n'était qu'un mauvais cauchemar xD

Plus sérieusement, tu les déteste peut-être, mais moi j'ai adorer ta fiche ^^

Validé Jersiah

_________________


    I've seen your act
    And I know all the facts
    I'm still in love with who I wish you were
    It ain't hard to see
    Who you are underneath
    I'm still in love with who I wish you were
    And I wish you were here

    [/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: jersiah ─ god bless me. (aa)   Jeu 26 Fév - 13:09

    Merci ô grande déesse. *se mets à genoux*
    pxtain, moi jles aime pas. cest ragant pour moi de faire ça jsuis jamais inspirée.
    mais là javoue cest passé vite. xD
    merci en tout cas mon ptit loupiaux. (aa)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: jersiah ─ god bless me. (aa)   

Revenir en haut Aller en bas
 
jersiah ─ god bless me. (aa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
f o r e t e l l . g r e e c e :: 
    Allez hop, c'est par ici
 :: » Vieux trucs
-
Sauter vers: